Les hiéroglyphes en Europe avant Champollion. Depuis l’Antiquité classique jusqu’à l’Expédition d’Égypte



Infos

Titre
Les hiéroglyphes en Europe avant Champollion. Depuis l’Antiquité classique jusqu’à l’Expédition d’Égypte
Collection
Patrimoine
Editeur
Presses Universitaires de Liège
Auteurs
Sortie
Mars 2022
ISBN
978-2-87562-310-2
Pages
388 pages
Prix
39 €
En savoir +

Dans le cadre du bicentenaire du déchiffrement des hiéroglyphes par Jean-François Champollion, le service d’égyptologie de l’Université de Liège, en collaboration avec le Musée Curtius de la Ville de Liège, a monté une exposition sur la réception de l’écriture hiéroglyphique en Europe, depuis l’Antiquité jusqu’au déchiffrement, en 1822. L’exposition met en valeur les éditions anciennes conservées pour l’essentiel à la réserve précieuse de la bibliothèque de l’Université de Liège. Des objets venus en prêt du Musée Curtius, du Musée de la Boverie, du Cabinet des Estampes de la Ville de Liège, du Musée royal de Mariemont et de la Bibliothèque royale de Belgique complètent le catalogue. Le catalogue de l’exposition est introduit par une série de chapitres, arrangés chronologiquement, qui remettent en perspective la place de l’écriture hiéroglyphique et de l’Égypte ancienne dans l’histoire des idées au cours de l’Antiquité classique, du Moyen Âge, de la Renaissance, de l’Époque baroque et du Siècle des Lumières. Rédigés par des spécialistes, ces chapitres font du catalogue un ouvrage de référence sans grand parallèle dans l’édition scientifique.

 

À propos des directeur·rice·s de l'ouvrage :

  • Jean Winand est professeur ordinaire à l’Université de Liège, où il enseigne l’égyptologie. Il est membre de l'Unité de Recherche Mondes Anciens. Ses recherches portent principalement sur la langue, les textes et les écritures de l’Égypte ancienne, ainsi que sur la réception des hiéroglyphes à la Renaissance et à l’époque baroque. Doyen honoraire de la Faculté de Philosophie et Lettres, il est présentement Premier vice-recteur de l’Université. Il préside le Pôle muséal et culturel de l’université, nouvellement créé. Membre de l’Académie royale de Belgique, il est le titulaire de la Chaire UNESCO « Pour une science ouverte ! ».
  • Gaëlle Chantrain est chargée de recherches au F.R.S. – FNRS, affiliée à l’Université de Liège. Elle est membre de l'Unité de Recherche Mondes Anciens. Ses travaux portent sur l’évolution de la langue et des écritures égyptiennes, les conceptions du temps dans l’Égypte ancienne, ainsi que l’expression des émotions et de la perception mentale en égyptien et dans diverses langues du monde, anciennes et modernes.

 

 

Lien vers l'agenda sur le site de l'Université de Liège

 

 

Autres liens utiles :

Lien vers l'exposition (site Web Grand Curtius)

Lien vers la conférence du 6 avril 2022 (site web Facphl Uliège)

Partager cette sortie de presse