DOCTORAT

Soutenance de thèse Alexandre GODERNIAUX



Infos

Dates
Le 13 décembre 2023
Lieu
Salle Lumière (Bât. A1)
Place du XX Août
4000 Liège
Horaires
14h

Une autre foi, une autre France. Les libelles imprimés par les catholiques zélés durant les guerres de Religion (1585-1629)

Résumé 

Une autre foi, une autre France. Les libelles imprimés par les catholiques zélés durant les guerres de Religion (1585-1629) part de l’hypothèse selon laquelle il est possible d’écrire une autre histoire des guerres de Religion françaises, conflits dont l’essence est l’affrontement armé entre catholiques et protestants et dont l’historiographie classique situe le terme définitif en 1598 à la faveur l’édit de Nantes. Elle entend montrer que cette période troublée mais extrêmement riche a aussi connu le conflit à l’intérieur de la mouvance catholique, à travers l’écrit et sans rupture majeure entre 1585 et 1629. Ces recherches doctorales ont par conséquent poursuivi le triple objectif de faire un pas de côté par rapport au récit classique des guerres de Religion, de reconstituer une intense guerre de papier mais aussi de cerner l’action et l’identité d’un groupe méconnu : les catholiques zélés. 
 
Dédiée à des libelles, courts documents généralement imprimés, cette thèse part des textes pour y revenir sans cesse : à la confluence de l’histoire de la pensée politique, de l’analyse du discours et de l’analyse des réseaux, elle montre quelles ressources textuelles ont été mobilisées afin de défendre quelles idées, et quels liens il est possible de tisser entre ces pratiques et le contexte politique reconstitué le plus finement possible. 319 libelles sont étudiés à travers quatre chapitres dont les premiers correspondent à trois pics de production de ce type d’écrits : la Ligue (1585-1594), la fin de la minorité de Louis XIII (1614-1615) et les guerres de Rohan (1620-1629). Un quatrième et dernier chapitre, dédié à l’arsenal discursif des libellistes zélés, étudie une sélection des processus textuels les plus significatifs de l’activité polémique catholique durant les guerres de Religion. 
 
Cette thèse met en lumière la richesse d’un discours et l’action d’un groupe social, politique et religieux spécifique. Elle identifie une série de procédés discursifs (amalgame des adversaires, polarisation par exclusion de l’ennemi, jeu sur la menace, exploitations variées des techniques de mise en page et des frontières entre politique et fiction…) et d’idées (soumission du roi à Dieu, nécessité d’une guerre contre l’hérésie, inscription des conflits du présent dans une histoire sainte…) propres aux catholiques zélés. À travers ces résultats, cette thèse précise la complexité, la richesse et la fécondité des conflits politico-religieux de la fin du XVIe siècle et du début du XVIIe siècle. Elle contribue aussi à démontrer le caractère multiple du camp catholique à cette époque en identifiant précisément les ressorts par lesquels, au sein de cette mouvance, un groupe se constitue discursivement contre d’autres.

 

Jury de la soutenance : Monsieur François Provenzano (Président, ULiège), Madame Annick Delfosse (Secrétaire et Promotrice, ULiège), Madame Violet Soen (Hoofddocent, KULeuven), Madame Tatiana Debbagi Baranova (Maîtresse de conférences, Sorbonne Université), Monsieur Denis Crouzet (Professeur émérite des Universités, Sorbonne Université)

Partagez cet agenda